Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Avec la pose de sa première pierre, la future base logistique Intermarché d'Avion devient réalité



"Enfin nous y sommes" soufflait Elodie De Giovanni, la sous-préfète de Lens. Un soulagement dû en grande partie au dossier pyrotechnique enfin refermé. Il est vrai que les fouilles et autres confirmations d’absence de tout "souvenir" de la Première Guerre sur 25 hectares ne s’opèrent pas d’un coup de baguette magique. Pas plus que les longues procédures administratives qu’a enduré ce dossier depuis 2009, date de son arrivée dans les bureaux de la CALL. Ce long chemin parcouru, les choses sérieuses peuvent commencer à la zone d’activité des 14 qui accueillera dans les prochains mois la nouvelle base logistique Intermarché. Construite sur une surface de plancher totale de 66 000 m2 cette unité a été réfléchie dans une logique de haute qualité environnementale (HQE) ainsi que pour un usage automatisé. Avion sera en fait le fruit du regroupement des sites de Bruay-la-Buissière (transfert prévu au 1er semestre 2018), et de Vimy (1er semestre 2021) les 292 collaborateurs qui y travailleront seront donc essentiellement composés du personnel des deux unités.

JPEG - 268.7 ko

Une fois opérationnelle la base pourra livrer les 123 Intermarchés du Nord, du Pas-de-Calais et d’une partie de la Somme ainsi que plusieurs dizaines de magasins de la marque Netto. A savoir que cela commencera par la livraison des produits "frais et gel" (l’activité de Bruay) puis des produits "sec/épicerie" (l’activité de Vimy). Si au début le site sera surtout un transfert d’emplois existants il n’en reste pas moins que le signal reste fort pour le quartier de la République qui voit là un levier économique s’actionner à sa porte. D’autant qu’au même endroit est prévu l’accueil dans les prochains mois d’une société de transport. Sachant que le Département construit une nouvelle voirie depuis la D40 qui reliera le quartier de la République à Méricourt, on peut d’ores et déjà dire que cette partie d’Avion connaît une mutation longuement attendue mais porteuse d’espoir en termes de développement économique. En dépit de sa tutelle communautaire, la cérémonie de pose de la première pierre organisée jeudi dernier n’était donc en rien un événement mineur pour la Municipalité et sa population.



Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion