Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Des ex-salariés de la Redoute racontent leur conflit social au théâtre



C’est l’histoire d’une société, basée dans la région. La Redoute. Elle a fait la fierté de ses salariés, les rendant heureux durant des décennies avant qu’elle ne se déshumanise.
En 2014,dans le cadre d’une cession de l’enseigne nordiste par le groupe Kering (ex-PPR, Pinaut-Printemps-la Redoute) à deux anciens cadres de l’entreprise, pour se recentrer sur le luxe, un plan social prévoit la suppression de 1.178 des 3.437 postes de La Redoute en quatre ans. Ces histoires ont été mises en scène lors d’un spectacle qui a été joué pour la première fois à la salle Aragon. "Qui redoute la parole" de la Compagnie Hendrick Van der Zee coproduit avec Les Tréteaux de France en collaboration avec Culture Commune donnent la parole à des ouvrières et ouvriers qui ont traversé cette crise sociale il y a 3 ans. Sur scène, l’une des comédiennes s’exprime "C’était magique, la Redoute, c’était magnifique. Aujourd’hui c’est la descente aux enfers ". Tout est résumé dans cette réplique. Avec détermination et sans jamais se plaindre, les actrices, acteurs amateurs et professionnelles parlent du bonheur au travail, d’une entreprise qui vivaient bien avant ce vendredi noir, là où tout bascule.

JPEG - 211.3 ko

Ce jour où elles apprennent que beaucoup d’entre elles vont être licenciées, ce jour où la direction va monter les uns contre les autres au point que certaines se feront insultées et crachées dessus. Cette journée insupportable scellera leur sort, celui d’un avenir incertain. Entre tranches de vies légères, parfois violentes et les espoirs qui naissent, le spectacle érige ces femmes et homme en héros du quotidien.



Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion