Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Le ras-le-bol de la tour des Frênes a trouvé une écoute



L’incendie d’un matelas au 5e étage fut l’acte de délinquance de trop. La réunion provoquée par la municipalité quelques jours plus tard salle conviviale fut donc l’occasion pour la quarantaine d’habitants présents d’exprimer leur désarroi, un ras-le-bol collectif justifié par les multiples mésaventures vécues par chacun. Et ce terrible sentiment d’abandon face aux dégradations commis par des individus extérieurs à la tour. L’occasion, hélas, de constater qu’incivilités et délinquance ont l’imagination fertile. En présence de Jean-Marc Tellier et de représentants de Pas-de-Calais Habitat, cette réunion a permis de mettre tous les problèmes sur la table. Et surtout d’apporter les premières résolutions qui n’attendront pas les calendes grecques pour être appliquées. Première mesure forte : Madame Venel, directrice du secteur pour le bailleur a assuré que « le 15 juin dernier délai, des caméras de vidéo-surveillance seront mises en place » et que le personnel de proximité, gardien inclus, serait maintenu. Les boîtes aux lettres dégradées seront également remplacées. Pour le reste c’est aussi l’affaire des locataires, Jean-Marc Tellier avancera la piste d’un « nettoyage ensemble ». En attendant, les élus ont fait un état des lieux, étages par étages, avec les locataires afin d’affiner les priorités. Nous y reviendrons ultérieurement.

JPEG - 72.4 ko


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion