Aller au contenu principal

Au centre de secours: deux pompiers avionnais de retour d'une mission dans les Dom-Tom

Au centre de secours: deux pompiers avionnais de retour d'une mission dans les Dom-Tom

Avec des souvenirs plein la tête
pompiers

C'était dans le cadre des renforts apportés par le gouvernement pour pallier à l'état d'urgence causé par la pandémie de Covid 19. Une quarantaine de pompiers était recrutée au niveau national pour épauler les effectifs de secours de Polynésie et des Antilles. Deux pompiers avionnais, ont été retenus pour cette mission: l'adjudant Gaëtan Dollé, 39 ans, et le caporal Éric Pawlowski, 40 ans. Le premier s'est envolé pour la Martinique, le second pour Tahiti. Deux destinations de rêve pour une agence de voyages, deux missions vitales pour nos soldats du feu. En effet la 2e vague de covid a pris des allures de tsunami outre-mer et Éric comme Gaëtan savent pertinemment que leur quotidien ne sera pas fait d'eau turquoise et de sable chaud. Hébergés dans les casernes du Robert (Martinique) et de Teva-i-uta située à 46 km de Tahiti, les deux Avionnais auront pour tache de mettre en place des vaccinodromes et d'intervenir auprès des populations. Le terrain n'est en en rien semblable à celui de la métropole. "Il fallait parfois une heure pour aller chercher quelqu'un" (Gaëtan); "À Tahiti, les adresses se définissent soit côté mer, soit côté montagne" (Éric). Ils purent compter sur l'accueil chaleureux et le grand esprit de solidarité de leurs confrères tout en notant certains particularismes. "Il y avait un potager dans la caserne qui la rendait quasiment autonome au niveau des besoins en fruits et légumes" souligne Éric Pawlowski. Ce dernier prolongera d'une semaine la période de 15 jours initialement prévue et participera même à une réception en l'honneur des pompiers au palais présidentiel de Papeete. Ces souvenirs, comme les amitiés fortes nouées avec les locaux, constituent leur récompense. Comme dit un poète allemand:  "Voyage avec deux sacs, l'un pour donner, l'autre pour recevoir".